21 emplois seront supprimés au sein d'Aprochim, usine installée à Grez-en-Bouère en Mayenne, et spécialisée dans le traitement de déchets PCB, du groupe Chimirec.

21 emplois seront supprimés au sein d'Aprochim, usine installée à Grez-en-Bouère en Mayenne, et spécialisée dans le traitement de déchets PCB, du groupe Chimirec.

C'est ce que vient d'annoncer la direction dans un communiqué de presse, justifiant ainsi cette décision : "l'entreprise a répondu aux demandes techniques des arrêtés en investissant de manière importante pour une entreprise de sa taille et a développé, tout au long de ces derniers mois, les plans de formation pour les salariés. Néanmoins, la situation économique de l'entreprise se détériore et rend nécessaire un projet de réorganisation et d'adaptation des effectifs du site de Grez, avec 21 suppressions d'emplois sur un effectif total de 69 collaborateurs."

On se souvient qu'Aprochim avait été au coeur d'une vive polémique après la découverte d'une pollution aux PCB à proximité de l'usine, il y a tout juste deux ans. Des centaines d'animaux ont dû être abattus, certains sont encore sous séquestre. Un éleveur de chèvres a dû arrêter son activité.

Dans "Le Maine Libre" de ce mercredi 3 avril 2013.