En Mayenne, la société Aprochim condamnée pour une pollution répétée de l'air et des sols

vendredi 12 avril 2019 à 15:57 Par Germain Treille, France Bleu Mayenne

Le tribunal de grande instance de Laval impose à la société, basée à Grez-en-Bouère, le respect des normes d'émission de produits toxiques dans l'environnement sous astreinte de 10.000 euros par dépassement.

Aprochim en MayenneAprochim en Mayenne © Maxppp - maxppp

Grez-en-Bouère, France

Aprochim à Grez-en-Bouère a été condamnée cette semaine pour pollution de l'air et des sols. La justice impose à la société le respect de ses normes d'émission de produits toxiques dans l'environnement sous astreinte de 10.000 euros par dépassement. L'entreprise, spécialisée dans le traitement de transformateurs électriques souillés aux PCB (des liquides plus ou moins visqueux et très polluants), a été régulièrement montrée du doigt pour ne pas avoir respecté ses obligations. Ce qui a entraîné l'abattage ou le placement en quarantaine du bétail élevé à proximité de l'usine.

"Fin de l'impunité" selon un responsable de France Nature Environnement

La fédération France Nature Environnement, rappelle dans un communiqué que la pollution persiste "en dépit des mesures de restriction imposées par l'Etat en 2017 et des travaux de modernisation réalisées par l'entreprise". Les normes sont régulièrement dépassées selon la FNE. 

Trois associations de protection de l'environnement mènent le combat et se félicitent de cette victoire judiciaire : "fin de l'impunité pour Aprochim. Chaque acte de pollution pèsera désormais sur les finances de l'entreprise" explique, dans le même communiqué, un responsable de la fédération pour l'environnement en Mayenne. 

Ce printemps, la cour administrative d'appel de Nantes est amenée à se prononcer sur la question des normes d'émission de produits toxiques imposées à Aprochim.